Le succès des véhicules à sphères hydrauliques

Le succès des véhicules à sphères hydrauliques

Plusieurs modèles de voitures françaises comme la DS ou la C5 doivent leur succès grâce à leurs suspensions hydrauliques qui améliorent considérablement leur stabilité et leur performance.

Stabilité et performance

Ce système complexe conçu en métal et en caoutchouc comprend de grosses boules remplies d’azote (sphères) qui distribuent le liquide hydraulique minéral ou LMH dans le circuit hydraulique. Ce réseau de canalisations complexe distribue le LMH vers les vérins situés près des roues.

Les fameuses suspensions hydrauliques offrent donc une bonne stabilité au véhicule ainsi qu’un véritable confort de conduite. En circulation, lorsque la roue rencontre une bosse, elle appuie sur le piston qui va comprimer l’azote derrière la membrane et actionner le système. Le vérin de suspension situé près de la roue réajuste donc la hauteur du véhicule en fonction de la pression qu’il subit.

Les sphères hydrauliques sont une technologie pensée et réfléchie par les ingénieurs de la marque Citroën. Ce véhicule a une excellente tenue de route même avec une charge ou une traction importante (caravane, remorque, van…). Pour les passagers, les véhicules équipés de sphères hydrauliques offrent un excellent confort puisque les imperfections du bitume et les conduites trop brusques ne se font plus sentir.

L’autre performance de ces voitures à sphères hydrauliques est celle de la variation de la hauteur de caisse. Cette option permet au véhicule même avec un châssis bas comme la DS, de grimper sur un trottoir ou de mieux se débrouiller dans les chemins secondaires très cabossés. Le ressort pneumatique offre également une grande flexibilité permettant d’effectuer d’importantes modifications de la hauteur de caisse.

Plusieurs améliorations ont été apportées à ce système comme l’Hydractive ou le Magic Body Control destiné aux très haut de gamme. Cette pression permet, suivant les véhicules et les époques, l’assistance de la direction, du freinage, de la commande de l’embrayage et de la commande de boîte de vitesses.

Solidité et durabilité

Le nombre de sphères varie d’un modèle à l’autre. Le système a en effet subi de nombreuses améliorations au fil des ans. Le système hydraulique standard est constitué de 5 sphères. La version améliorée appelée suspension hydropneumatique équipe les véhicules de moyenne et haut de gamme comme la C5 et la C6.

Le coût d’entretien d’un système hydraulique n’est pas plus élevé qu’un système classique. Et pourtant, les sphères offrent une meilleure résistance aux efforts intensifs ou aux fréquentes sollicitations. Elles ont été développées pour répondre aux besoins des conducteurs chevronnés et des automobilistes exigeants. Ces sphères sont faites pour durer en moyenne 100 000 km. Depuis les années 2000, la durée de vie des nouvelles versions améliorées des sphères que l’on retrouve sur les C5 ou les C6 est passée à 10 ans ou 200 000 km, ce qui est bien mieux que les amortisseurs traditionnels.

Le succès des véhicules à sphères hydrauliques est également dû en partie à la grande fiabilité de ce système. Elle fait rarement l’objet de panne, elle est facile à entretenir et ne craint que les fuites de LMH. Il suffit de remplacer une sphère à des intervalles réguliers pour continuer à bénéficier de ces avantages en continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *